INFODROITS, UNE UTOPIE CONCRETE

Lorsque j’étais sur les bancs de la Faculté de Droit, je cherchais toujours les applications concrètes et pratiques de cet enseignement : le cours de droit pénal pour m’aider à comprendre comment déposer plainte et suivre le sort de la procédure si je me trouverai un jour en position de victime, le droit de la consommation pour tous les achats que j’effectuerai dans ma vie afin de ne pas subir la malhonnêteté d’un commerçant, le droit de la famille si par hasard la lubie de me marier me prenait, puis l’envie de divorcer, le droit du voisinage pour tenter de me défendre lorsque mes colocataires voisins envisageaient leurs premières années d’études comme l’occasion de faire la fête tous les jours de l’année civile. Bref, j’ai appris, appris, appris, appris et encore appris tout ce qui pouvait me servir dans ma vie : me défendre mais aussi mieux comprendre les droits des personnes que je serai amenée à côtoyer.

Je me trouvais extrêmement chanceuse de pouvoir ainsi connaître tant de lois, je réalisais même combien connaitre les lois est un pouvoir.  Si mon caractère avait été différent, cette conscience du pouvoir de la connaissance des lois m’aurait amenée là où quelques juristes s’égarent, imbus de leurs savoirs et de leurs connaissances, mais j’étais (hélas peut-être) de ceux qui considéraient que ce savoir des lois devait être partagé parce qu’il est commun à tous et que les lois sont l’expression du peuple ….UTOPIE ?

Et souvent, je me faisais la remarque suivante : mais pourquoi le Droit, dans ses principaux fondements, n’est-il pas enseigné à l’Ecole ? Cela permettrait à tout un chacun, soit de mieux se défendre, soit de réaliser les limites de ses droits ou d’identifier encore ses responsabilités en tant que citoyen…….UTOPIE ?

De nombreuses fois, je me suis répétée que connaitre ses droits et devoirs permettrait ainsi de mieux se situer dans la vie, et c’est assez rapidement que je compris que je n’étais faite ni pour appliquer les lois tel le magistrat, le représentant de l’Etat ou de l’autorité, ni pour contourner les lois comme c’est la vocation de certaines professions, de manière fondée, mais que les comprendre, les expliquer, et les vulgariser pour mieux aider les autres était bien plus dans ma nature…..  mais rien de la sorte dans les offres d’emploi de l’époque… .. UTOPIE ?

Lorsque j’eus terminé mes études, je pensais bien que ces idées n’étaient qu’UTOPIE. Jusqu’au jour où cette utopie devint alors concrète pour moi car j’eus la chance inouïe de pouvoir croiser les deux personnes pour lesquelles cette même utopie était naissante. InfoDroits venait de naître, les statuts de l’association avaient été déposés depuis plusieurs mois déjà,  mais l’utopie n’était pas encore tout à fait concrète.

Ce fut un honneur lorsqu’elles me demandèrent d’assurer une partie des premières permanences juridiques dans ce petit local du quartier de la châtaigneraie à Pessac et j’étais toute heureuse, chaque mardi après midi, de pouvoir décoder pour les habitants de ce quartier une partie du code civil pour les uns, du code pénal pour les autres, au grand désespoir de mes parents qui, contrairement à moi, avaient bien assimilé que ce bénévolat, certes enthousiaste, ne me ferait pas manger. Jusqu’au jour où… … l’utopie devint concrète par une première subvention qui fut accordée à InfoDroits, et qui permis pour moi mon embauche le 1er avril 1995.

De ce moment, CHAQUE UTOPIE DEVINT CONCRETE :

– les permanences juridiques d’InfoDroits permettent à tout un chacun soit de mieux se défendre, soit de réaliser les limites de ses droits ou d’identifier encore ses responsabilités dans la vie en tant que citoyen……  UTOPIE CONCRETE.

– les salariés, bénévoles et membres du conseil d’administration d’InfoDroits, passés, présents et à venir, posent comme principe que le savoir des lois doit être partagé ……  UTOPIE CONCRETE.

– pour eux, comprendre les lois, les expliquer et les vulgariser pour mieux aider fait souvent partie de leur nature profonde…….UTOPIE CONCRETE.

– quand le Droit, dans ses principaux fondements, commence à être enseigné à l’Ecole, les juristes d’InfoDroits envisagent une sensibilisation des enfants aux lois mais aussi à leurs droits et devoirs d’enfant… …UTOPIE CONCRETE.

Il a fallu souvent une bonne dose d’idéalisme pour maintenir cette utopie et la rendre concrète. Mais elle n’est plus utopie, elle est REALITE à présent. Longue vie à InfoDroits.

Valérie GABILLARD, membre du conseil d’administration d’InfoDroits, ancienne salariée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s